Audianebricole - Page 3

  • lové dans le canapé ou assise sur une chaise au fond d'une salle de classe.

    on inaugure une nouvelle rubrique. Bon pour tout vous dire j'avais déjà rédigé la note mais je l'ai supprimé par inadvertance Vive moi, je dis!!

    Donc autant vous dire que j'avais essayé de faire ça comme il faut et que là je me retrouve à essayer de tout retaper folle de rage. Bref, ce n'est pas grave. J'avais envie de vous parler de trois films que j'ai visionné seule ou avec mes jujux, (accessoirement avec des élèves au ciné club du collège)

    Les Chemins de l'école , de Pascal Plisson sorti en 2013. Il s'agit d'un documentaire qui suit le parcours de 4 enfants pour aller à l'école à travers le monde: Jackson au Kenya, Zahira dans l'Atlas Marocain, Samuel en Inde et Carlos en Patagonie. Ils ont entre 6 et 20 km à parcourir à pied ou à cheval au milieu de nulle part, ils doivent affronter les éléphants, traverser des obstacles incroyables avec un fauteuil roulant aussi improbable que fort utile. Et quand l'école se profile, sur leur visage, le sourire du triomphe, ils ont accompli leur mission. Aller à l'école  est une victoire de tous les instants, ils ont compris que pour s'extraire de là où ils viennent, il n' y a que l'éducation. C'est un film très beau même si je n'ai pas trop accroché au traduction, voix des personnages.

    La question qui se pose est pourquoi chez nous ça ne marche plus, pourquoi ces élèves que nous avons tous les jours, malgré l'offre d'éducation qu'ils ont, la bienveillance dont on fait part ne comprennent plus l'utilité de l'école dans ce qu'elle a de plus noble l’élévation vers un ailleurs, si ce n'est de manière concrète, par l'esprit, par la découverte, la curiosité

    Tomboy, un film de Céline Sciamma, 2011

    Il est passé à "école au cinéma", il y a un moment maintenant, et dans le cadre d'un projet pour travailler sur les préjugés filles-garçons, je l'ai passé à mes élèves. Première remarque, il y a du boulot. Il interpelle et c'est tant mieux, il met mal à l'aise et c'est très bien parce que sur le combat des préjugés sexuels et sexués, il y a du boulot et notre société est encore bien intolérante. Je vous passe le débat stérile sur lequel ma séance s'est terminée. Je pense que j'ai échoué dans la voie vers la tolérance...

    On suit Laure qui vient d'arriver dans un nouveau quartier et durant cet été qui n'en finit  pas, elle se fait passer pour Mickaël et ça marche, tout le monde y croit. Il faut alors qu'elle invente sans cesse des stratagèmes pour ne pas être mise à nue au sens propre et figuré, jusqu'à l'issue fatale qui se profile: la rentrée des classes. La chute est fatale et à mon sens violente. Je ne sais pas non plus trop quoi penser de l'attitude des parents peut être parce que c'est compliqué aussi pour nous en tant qu'adulte de se positionner sur ces questions.

    Pour terminer, j'ai montré à mes filles leur premier Miyazaki, il s'agit de mon voisin Totoro, elles ont adoré ces deux fillettes qui découvre un monde nouveau pour elles, au fond du jardin dans la forêt des créatures étranges mais adorables sont présentes et enchantent.  Ce film tombait à pic pour notre découverte de l'Asie, c'est une vision très traditionnelle mais poétique du Japon. C'était parfait pour cet après midi en mode garde-malade.

  • l'équipement voiture des jujux

    une petite note pour vous montrer l'équipement des jujux pour leurs activités loisirs créatifs et surtout pour les transporter d'un endroit à un autre quand on part en vacances.

     Elles commencent à avoir du matos, mine de rien, du coup, j'ai opté pour le modèle valentin de la cabane de mavada

    P1060696.JPG

    tissu petit chaperon rouge et gros pois intissé de linna morata

     

    P1060697.JPG

    l'autre, je ne me souviens plus de la provenance, oups, désolé...

    Désormais ces trousses accompagne les mallettes réalisées l'an dernier pour transporter les albums de coloriage.

    P1030966.JPG

    P1030965.JPG

    tuto trouvé sur pinterest

  • A la découverte de l'Afrique

    Il y a quelques temps et dans le calendrier de l'avent, je vous avais parlé des malettes "continents" inspirées de la pédagogie montessori

    Our Continent Bags - Africa from Counting CoconutsContinent Box - Africa from Ridgetop Ramblings

    images trouvées sur pinterest de mallette continent sur l’Afrique. J'ai adoré le principe. on part d'un planisphère montessori avec une couleur par continent et vous l'aurez compris pour l'Afrique c'est vert

    Au début, j'avais commencé par en constituer une puis c'est encore un peu compliqué pour elles, je fais ça en plus de leur temps scolaire donc je me suis orientée vers une pochette plus ludique, plus activité manuelle qu'elles complètent au fur et à mesure au gré de nos activités, de nos lectures, de nos films et cd vus et écoutés.

    P1060692.JPG

    Voilà le planisphère d'Auriane. Les couleurs sont toujours les mêmes et permettent du coup de mieux assimiler la localisation et la forme des continents. Si vous souhaitez vous équiper, dans le matériel pédagogique vous pouvez trouvez aussi le globe tactile qui reprend ce code couleur, ou encore les puzzles. Mais comme je l'ai dit, mon but n'est pas de leur refaire l'école à la maison.

    Dans la mallette découverte, il y avait deux activités, une sur les animaux, nous avons construits un abécédaire des animaux d'Afrique. J'ai utilisé ce lien pour en trouver 26, nous les avons ensuite collés sur des feuilles de couleurs qui correspondent aux milieux dans lesquels on peut trouver ces animaux (vert foncé pour la forêt équatoriale, vert pale pour la savane et jaune pour le désert) et ensuite, elles ont écrit  soit sous la dictée des lettres, soit en recopiant le nom des animaux. Quand elles seront plus grandes on peut imaginer que ce petit livre puisse être complété avec des informations sur l'animal, (son poids, sa taille, sa reproduction) un peu à l'image des informations que l'on trouve dans les parcs animaliers. 

    P1060689.JPG

    P1060690.JPG

    P1060691.JPG

     

    Pour la deuxième activité, nous sommes partis de photos de différentes tribus d'Afrique en tenues traditionnelles et elles avaient un élément à sélectionner et à refaire pour s'habiller comme les africains africa mambata

    (il faut avoir un stock de tissus africains, de perles de rocailles, que tout le monde n'a pas) donc pour faire un plastron de perles, vous pouvez vous contenter d'une assiette en carton on est loin de la photographie de départ, je vous l'accorde, mais de loin ça le fait.

    P1060688.JPG

    Bon y'en a une qui était plus motivée que l'autre le soir où on l'a fait. Pour les modèles de graphisme par ici.

    Dans un prochain post, je ferai la liste des albums, documentaires, dessins animés qui accompagnent notre découverte de ce continent.

    Pour l'Asie, on prépare le réveillon chinois, je vous en reparlerai aussi.

    Bon week end, pour nous c'est playmobil et activités "décos pour le réveillon chinois" justement.

    En plus dans notre bibliothèque de campagne, nous avons trouvé mercredi dernier, cet ouvrage de Delphine Glachant pour poursuivre notre découverte du monde

    P1060695.JPG

     

     

     

  • le vanity d'hiver

    Encore une nouvelle rubrique, parce que j'aime bien trouver ce genre de post sur les blogs. Je vous présente notre trousse de soin pour l'hiver. Je vous rassure aussi, ce blog ne va pas devenir un blog beauté ou lifestyle. Il y  a de blogueuses qui savent faire ça mieux que moi et dans un prochain article, je vous donnerai les adresses 2.0 où j'aime bien aller puiser des idées.

    P1060649.JPG

    La plupart de ces produits sont aussi bien utilisés par les jujux que par moi même. Il s'agit essentiellement de produits hydratants que j'apprécie tout particulièrement parce qu'ils sont efficaces, plutôt corrects voire très corrects en ce qui concerne la composition et qu'ils ont un coût raisonnable. 

    Le cold cream d'Avène: le cold cream est entré dans notre maison lors de ma grossesse. j'ai commencé à me masser régulièrement toutes les parties du corps sujettes aux vergetures et aux tiraillements à partir du 5ème mois de grossesse. Il est reconnu pour ses propriétés nutritives grâce au cold cream et aux huiles végétales qu'il contient. Cette crème est aussi protectrice. Je l'utilise beaucoup à la montagne. En plus de l'écran solaire, je laisse une petite couche de ce produit sur les joues des filles. Elles ont moins la sensation de chaud aux joues le soir quand elles rentrent. Enfin elle est apaisante et anti irritante, concrètement vous n'avez pas la sensation de peau tiraillé. Comme tous les produits riches, il faut la travailler un peu dans les mains avant de l'appliquer sur la partie du corps que vous souhaitez protéger. Vous pouvez aussi l'utiliser comme crème réparatrice, elle reconstitue le film hydrolipidique de la peau, d'après Avène. Quand on a passé une journée au froid, j'aime bien m'en poser comme un masque sous des compresses pendant 15-20 minutes. Pour un billet plus complet, vous pouvez aller par ici

    -le masque apaisant et hydratant d'Avène: ce n'est pas un masque hydratant hyper costaud, mais ce que j'apprécie sur celui-ci (Je précise qu'il n'y a que moi qui l'utilise), c'est qu'il est tout doux. Vous pouvez le laisser poser des heures, il ne tiraille pas, ne pique pas et ne laisse pas de rougeurs. Je le dis parce que la plupart des masques même hydratants me font ça, mais j'ai une peau sensible et un peu réactive. Je l'utilise l'hiver, mais je l'utilise aussi toute l'année. Il est recommandé pour les peaux tiraillées, ternes, sensibles et déshydratées, ce qui est le cas en hiver, mais il est aussi recommandé contre les rougeurs et les coups de soleil.  On le laisse poser 15-20 minutes et en ce qui me concerne, je peux l'utiliser jusqu'à deux fois par semaine.

    Nous utilisons d'autres produits d'Avène, notamment la gamme cicalfate et les huiles de douches parfois et bien sur l'eau thermale en spray d'avène. Si vous voulez faire plus ample connaissance avec cette  marque, je vous invite à aller sur son site et sur son blog.   La marque s'appuie donc sur l'eau de la station thermale d'Avène reconnu pour le traitement des peaux atopiques.

    -Baume nutritition intense de la gamme Aqua précis d'Uriage. Uriage est aussi une eau thermale présente dans les Alpes dans le massif de  Belledonne près de Grenoble. Elle est reconnue pour sa richesse en oligo-éléments. Cette crème a des propriétés nourrissantes grâce au beurre de karité et àl'huile de limnanthe qui a des vertus adoucissantes émollientes et hydratantes. Bien évidemment, elle est  hydratante et enfin protectrice. Pour moi cette crème a une qualité essentielle, elle pénètre facilement, ce qui rend son utilisation le matin comme le soir très agréable. Je m'en sers depuis maintenant un mois et demi et j'en suis ravie. Elle a un dernier petit plus, le contenant bleu est rechargeable. 

    Les baumes à lèvres Burt's and bees. On a chacune le notre, baies rouge pour moi, miel pour Maritxu et pamplemousse pour Auriane. Ils font leur job correctement. c'est une marque américaine qui essaie d'utiliser au maximum des produits naturels: huiles végétales, cire d'abeille essentiellement, ils sont aux alentour de 3.90 euros et on les trouve de plus en plus facilement en France.  J'aime beaucoup cette marque et je pense qu'on va tester d'autres produits.

    baume aux baies polaires pour le corps de So bio étic qui est une marque du groupe léa nature. Son premier atout est d'être un baume pour le corps certifié bio pour les tout petits budgets facile à trouver en supermarché. C'est celui que j'aime le moins dans ce vanity d'hiver mais je pense que pour so bio je vais me contenter des produits d'hygiène, tout le reste me déçoit toujours un peu. La bb crème, j'ai un teint de poupée de cire et leur gamme au lait d’ânesse ne sent pas très bon. Celui ci a une petite odeur fraiche et agréable qui reste un peu mais sans plus. Il est ultra nourrissant et protecteur contre le froid et pour ça je reconnais qu'il remplit très bien le contrat. En revanche, il est difficile à faire pénétrer et donc pour hydrater les jujux, (il faut que ça aille vite et qu'elles puissent faire seules) on a eu mieux. Le matin je n'y pense même pas, après impossible d'entrer dans un slim. Dommage, ça ne fera pas parti du vanity d'hiver de l'an prochain et c'est le seul d'ailleurs. En même temps, je crois qui ne se fait plus.

    le baume Egyptian magic la crème de Madonna à ce qui parait, je vous envoie sur bazarbio pour le descriptif. C'est la crème de secours. Pour les vacances c'est impeccable, vous pouvez en mettre sur le visage, le corps, les mains, elle a des vertus anti rides, peut soigner les psoriasis (là on a jamais essayé), vous pouvez même l'utiliser en démaquillant pour les yeux. Pour l'utiliser, vous prenez un peu du produit que vous faites chauffez dans les mains et ensuite, vous massez. Son utilisation est donc très agréable. Je lui reconnais ses qualités nourrissantes, lissantes et hydratantes et du coup quand je ne suis pas chez moi, je n'utilise que ça et les filles aussi d'ailleurs. Dedans qu'est ce qu'il y a? huile d'olive, cire d'abeille, miel, pollen, gelée royale et propolis. C'est donc un produit avec des ingrédients d'origine naturelle.

    -la crème pour les mains laino que je trouve chez mon pharmacien pour la modique somme de 2.50. Elle a toute les qualités que je demande à une crème pour les mains: elle hydrate, elle ne colle pas. Je déteste les crèmes qui ne pénètrent pas bien et qui laisse un film gras sur les mains. Je suis prof et me retrouver avec de la poussière de craies mélangée à ma crème, il n'y a rien de plus désagréable. Ensuite, elle a un capuchon hermétique donc très pratique dans un sac plein comme un œuf et enfin l'odeur est neutre.  

    voilà pour ce premier article de cette nouvelle rubrique. A très vite pour des créations couture.

     

  • les lectures de janvier

    Rien de tel en hiver que de se mettre dans son canapé sous un plaid avec une bonne tasse de thé et un bon bouquin. Ce mois-ci, je vous propose deux albums jeunesse et deux livres adultes et jeunesse aussi et la moitié conseillée par mon amie, la collectionneuse de papillon.

    Pour le premier, la petite communiste qui ne souriait jamais de Lola Lafon aux actes Sud.

    P1060644.JPG

    Il s'agit de l'histoire de Nadia Comaneci, une championne de gymnastique roumaine, médaillé olympique à Montréal en 1976 avec pour la première fois un 10. Bon moi je ne savais pas qui c'était donc je suis allée voir sur internet et plus particulièrement sur la chaine Youtube Olympics. Effectivement elle est impressionnante, mais bon pour moi toutes les gymnastes sont impressionnantes. 

    Ce livre n'est pas une biographie, c'est plutôt l'histoire d'un auteur fasciné par un destin de vie hors norme, celui de cette petite gamine qui rafle tout, qui semble être une machine à médaille. Elle fascinait, elle émerveillait tout une génération de jeunes filles qui se sont par la suite élancées dans les airs au dessus des poutres et des barres asymétriques. L'auteur faisait sans doute partie de ces petites filles. Au départ, j'avais envie de lire ce livre, parce que je suis toujours intriguée et fascinée par cette recherche de la perfection dans les sports artistiques, le modelage des corps pour arriver au geste parfaitement beau. Un travail qui existe aussi dans une de mes passions, la danse classique. Mais finalement, de ce côté là je suis un peu restée sur ma faim.

    J'ai beaucoup  plus aimé le cheminement de l'auteur pour retracer la vie de Nadia, pour essayer de comprendre, de décoder ses non dits, ses silences, ce qu'elle ne veut pas qu'on sache dans sa préparation, dans ses relations avec le parti communiste, avec son entraineur, avec ses coéquipières. Il y a donc deux histoires dans ce roman, celle de cette petite communiste qui ne souriait jamais et celle de l'écrivain en difficulté face à ses sources humaines, historiques et d'inspiration.  

    Enfin le dernier point qui m'a paru intéressant de ce livre, c'est le miroir des deux blocs,  ce qu'on voit par le trou mité du rideau de fer à l'est comme à l'ouest. On idéalise, on caricature, on embellit, on enlaidit les situations qui sont comme bien souvent bien plus complexes que ce que le premier regard nous laisse entre apercevoir.

     

    pour le deuxième,

    -Tant que nous sommes vivants, Anne Laure Bondoux,  Gallimard jeunesse

    Quelle magnifique couverture n'est ce pas, ce théâtre d'ombre et de lumières qui résume si bien la vie des deux héros de ce livre.

    La vie nous oblige à savoir qui nous sommes et d’où nous venons pour avancer. Une belle histoire d’amour entre Bo et Hama, un amour pur et intransigeant sans concession et sans pardon qui se brise, d'un coup et qui du coup nous abandonne à nous lecteur, alors que leur fille unique Tsell reconstruit cette histoire, son histoire en partant sur les traces de ses parents, dans ces mondes où ils se sont tant aimés où ils se sont tant promis sans doute trop, accompagné par Vigg son âme sœur.

    Une belle histoire de résilience aussi. Quand tout va mal quand on a touché le fond on ne peut que repartir, redémarrer et faire de belles rencontres.On a tous une force au fond de nous qui nous permet de rebondir, il faut seulement savoir la saisir.

    Ma petite critique est très personnelle, la littérature jeunesse s’embarrasse pour moi toujours de créatures, de phénomènes étranges qui me mettent toujours mal à l'aise, que je juge obsolète pour mon avancement dans l'histoire et ce fut le cas dans ce roman aussi. 

     

    On passe maintenant aux albums.

    P1060638.JPG

    pour le premier, il s'agit de Je suis un papillon de Vincent Cuvellier chez Gallimard jeunesse avec les illustrations de Sandrine Martin.

    Il est sublime; c'est l'histoire d'un papillon qui nait et qui meurt dans le jardin des Hoffmann. Ils sont juifs dans les années 30 en Allemagne. Rien ne le dit dans le récit, mais on le suppose. C'est donc l'histoire d'une fête qui va tourner au drame sur une journée. Point l'histoire s'arrête là.
    Mais ce qui fait la force de cet album, c'est que nous savons ce qui s'est passé, après, pour les Hoffmann et les 6 autres millions de victimes de l'idéologie nazie.

    IL FAUT LE LIRE!!

    pour tout vous dire, je l'ai lu seule et je n'ai pas eu envie de lire à mes filles que j'ai voulu préserver un peu de la barbarie dont peuvent être capables les hommes. 17 victimes de terrorismes ça suffit, comme explication de l'horreur pour le mois de Janvier.

     

    enfin pour terminer, Abris d'Emanuelle Houdart aux éditions les fournis rouges, conseillée par la collectionneuse de papillons, je vous renvoie au bel article qu'elle avait fait sur son blog à son sujet.

    Je vous propose juste nos illustrations identificatrices, toujours très révélatrices. je l'avais déjà fait ici.

    pour Auriane

    P1060646.JPG

    Auriane a aimé celle-ci, elle s'endort toujours avec trois ou quatre albums dans son lit éparpillés autour d'elle dont toujours un barbapapa

    P1060648.JPG

    Celle de Maritxu parce qu'ils s'aiment comme papa et maman

    P1060647.JPG

    Pour moi celle-ci parce que j'adore les bains aux huiles essentielles, le thé est ma boisson préféré, et le pinceau représente mon côté manuel caché et secret (pas tant que ça parce que je dévoile tout ici) et tout ceci m’apaise et me rend heureuse. 

    Au mois prochain pour nos prochaines lectures et vous qu'avez vous lu?