Audianebricole - Page 2

  • les doudous 2ème semaine

    En ligne dans l'album, les doudous en photos cette semaine. Vous verrez, on est en mode reprise, vous verrez apparaître la doublure des doudous. Et oui ils ont des remplaçants qui font office les soirs où les vilains se sont cachés dans un tiroir, un placard, sous un lit et que Maman n'a pas envie de chercher.

    P1060824.JPG

    P1060817.JPG

     

     

  • une semaine de pluie au pays basque.

    La semaine dernière, comme tout le monde nous avons profité d'un temps magnifique: pluie, vent, froid. Un temps incroyable pour occuper les jujux et leurs cousins: 4 enfants entre 5 et 3 ans, j'adore.

    Nous avons bien tenté le parc à jeu dimanche soir. Je me suis chopée une crève d'enfer dont je ne me suis pas encore débarrassée d'ailleurs.

    Du coup pour le reste de la semaine nous avons opté pour du dedans au chaud.

    Pour la première sortie, on a testé un nouveau concept de parc à jeux à Anglet.

    Grenadine & Crayonnade

     

    Moi je dis génial: un mur d'expression, coloriage, un espace playmobil, un chantier de légo en mousse (beaucoup moins mortel au sens premier du terme que ceux de royal kids où je finis toujours par aller faire ma prof de base, en hurlant que les grands peuvent prêter aux petits, que les petits ne sont pas obligés de casser les constructions des grands, bref, mauvais moments...) et pour les parents, une mini bibliothèque, des jeux de société dans des fauteuils chinés sous des pièges à sons. Si vous êtes au pays basque, je vous le conseille vivement.

    P1060784.JPG

     

    P1060781.JPG

    le coin playmo

    P1060777.JPG

    le mur de la création

    P1060775.JPG

    Mon neveu de trois ans en plein travaux.

    Deuxième lieu découvert 

    Vous avez voulu emmener vos enfant à La Vilette, vous avez fait la queue deux heures pour approcher aucune activité au vu du monde, foncez au musée des sciences de Saint Sébastien. C'est la même chose sans la foule

    vous pouvez réserver en ligne, pour être vraiment tranquille. En l’occurrence, pour ses vacances, les espagnols n'étaient pas en vacances, donc nous étions tout seuls dans le musée, surtout qu'en arrivant en milieu d'après midi, les groupes scolaires étaient déjà partis. Nous y reviendrons sans doute cet été pour profiter du planétarium et du parc.

    Vous avez différents espaces qui se divisent en thématique: la terre, la faune et la flore, les forces, le corps, l'optique et la neurologie, l'électricité, l'espace.

    P1060802.JPG

    pendule de Foucault

    P1060804.JPG

    le principe du levier

    P1060805.JPG

     Voilà pour nos découvertes pluies au pays basque de ces vacances de Février.

     

  • Les lectures du mois de février

    Au bonheur des familles de Carlos Fuentes, traduit de l'espagnol par Céline Zins et Aline Schulman chez Folio

    C'était le premier tirage de ma book jar et ce fut une déception.Je ne me souviens d'ailleurs plus où je l'ai acheté, si je l'ai choisi seule ou conseillée par cette libraire qui est toujours de bon conseil pourtant.

    Carlos fuentes nous propose une plongée dans les portraits de 16 familles qui reflètent la société mexicaine actuelle. Et bien à en lire ces nouvelles, elle n'est pas belle la société mexicaine. C'est le portrait des vices et défauts, des relations gangrenées par la peur, la jalousie, l’appât du gain... Je n'ai pas accroché, je n'avais pas envie ce mois ci d'une littérature qui nous dépeint (parce qu'on a les défauts cités) dans notre triste réalité.

    Je n'ai pas aimé les chœurs qui répondent à la nouvelle, rédigés en vers grossiers.

    "je suis moins  qu'une vomissure de chien, qu'une crotte de mule, qu'un poil du cul, qu'une savate abandonnée, qu'une pêche pourrie qu'une peau de banane noircie" je vous passe les dix vers qui suivent qui sont encore pire.

    L'avantage tient dans le fait que comme ce sont des nouvelles, si l'envie me prend de le reprendre là où je me suis arrêtée, je peux, je n'ai pas perdu le fil de l'histoire. Ensuite, je ne critique pas le fait que c'est un excellent écrivain, les nouvelles que j'ai commencé ont toutes étaient terminées dans la journée: à un moment donné du récit, les personnages sont précipitées dans une histoire qui ne leur appartient plus vraiment et on a absolument envie de savoir la suite.

    Allez, il me reste six nouvelles, je devrais réussir à le terminer!! Je n'aime pas ne pas terminer un livre.

     

    Immortelle Randonnée, Compostelle malgré moi, Jean Christophe Rufin, éditions Guérin, 2013

    Dans cet ouvrage, Jean Christophe Rufin, nous livre les péripéties de son chemin de Saint Jacques de Compostelle dans le dénuement le plus total. Il traite du pèlerinage du rêve à la réalité. Il évoque donc l'idée qu'au delà de l'exploit sportif, c'est bien un pèlerinage, au sens spirituel du terme que nous impose le chemin de Saint Jacques. Il délivre une image loin de l'écrivain, de l'intellectuel, propre et beau sous tout rapport.

    J'ai aimé bien évidemment l'écriture, mais j'apprécie toujours les romans de Jean Christophe Rufin, mais aussi la description d'une aventure qui met l'homme à mal.J'ai autour de moi eu des témoignages de Saint Jacques comme un exploit sportif, comme le rêve qu'on s'en fait: beaux paysages, belles rencontres, grande introspection..., Je vous renvoie d'ailleurs au film Saint jacques La Mecque qui entretient le même mythe. Il est vrai qu'aujourd'hui, ce pèlerinage revêt un caractère plus sportif que spirituel chez certaines personnes qui s'y engagent. Jean Christophe Rufin nous rappelle la réalité: la frugalité, la solitude, les paysages de banlieues de villes, les bords de routes, les villages en ruines et déserts. C'est pour moi ce qui fait le bonheur de ce livre. Il est honnête avec son histoire et du coup avec son lecteur qui pourrait être déçu, mais au contraire, j'ai tout particulièrement apprécié cette sincérité.

     

     L'album des jujux pref de pref du mois de Février est Mon monde de 1 à 1000 et bien plus encore de Coralie Saudo et illustré par Mayana Itoïtz aux édition les Ptits Bérêts qui est une maison d'édition béarnaise (on fait marcher l'économie culturelle locale tant qu'à faire)

    P1060815.JPG

    Il a terminé chez nous parce que les filles se demandent jusqu'à combien on peut compter. ma réponse à l'infini ne les a pas convaincu et pourtant c'est la vérité. Du coup cet album leur a apporté une réponse un peu plus poétique, les chiffres puis les nombres sont personnifiés puis rapportés à des dates, des expressions, des chiffres clés comme on dit et même si c'est un achat qui a une semaine on a déjà du le lire 21 fois. C'est l'avantage pour elle d'être en vacances, elles trouvent toujours une âme familiale bienveillante qui finit par leur lire, même si elles l'ont fini 10 minutes avant avec quelqu'un d'autre!

    P1060816.JPG

  • une nouvelle idée complétement folle...

    pour moi qui ne tient aucun délai, mais qui m'a emballé et qui me paraît génial. 

    Il s'agit d'un projet "créatif 365" que j'ai découvert grâce à un article paru dans un magazine que je n'avais jamais eu entre mes mains jusqu'à la semaine dernière: le magazine flow néerlandais qui vient de débarquer en France. C'est un beau magazine un peu hybride avec des articles sur "la slow life", l'acceptation de soi, à mon sens néo bab qui me gave, mais il y aussi des articles sur des créateurs,quelques goodies sympas et DIY originaux.

    Là dedans, on parlait des projets 365 créatifs qui existent depuis très longtemps sur la blogosphère mais bon je ne suis pas une bloggueuse à la pointe de la tendance. Donc avec 6-7 ans de retard, me voilà happé par cette idée. 

    Le principe est simple: s'engager dans un projet créatif sur 365 jours et ne rendre compte sur votre blog, histoire de vous motiver et d'être encourager. Cette partie là, personnellement je m'en fiche; Je suis toujours contente quand j'ai des bons retours de ce que je fais, mais je n'attends pas après ça pour faire des trucs qui m'enthousiasment.

    Du coup, j'ai surfer sur internet, fais une liste des projets créatifs que je me sentirai capable de mener seule ou avec les jujux et ceux dont je rêve.

    D'abord je vous fait une liste de liens de projets créatifs qui m'enchantent:

    -des cartes postales illustrées que vous pouvez recevoir sur un souffle sur la toile

    -un film de 365 secondes, une par jour: http://www.mercipourlechocolat.fr/2015/02/09/projet-video-365-1-seconde-par-jour-en-2014/

    - une lunchbox de bloggueuse: http://lunchbox-365.blogspot.fr/

    - un oiseau par jour: http://peggyturchette.blogspot.fr/

    Pour les projets qui m'ont inspiré ou qui me sont venus à l'esprit:

    -365 jours de récup créative

    -une image, 365 tissus

    -dessiner le contour de la main de son enfant et noter sa croissance durant une année

    -365 têtes brodées

    -365 points de broderies, de tricots, de crochets,

    -365 grannies

    -se documenter sur l'actualité de son année de naissance jour après jour et tenir un journal

    Celles qu'on peut faire avec nos enfants

    -365 constructions de légos en photos

    -365 coloriages abstraits de 10 cm*10

    - 1 guirlandes 365 fanions

    - ramasser un élément de la nature et noter l'endroit où on l'a trouvé et des tonnes d'autres en cherchant un peu

    et du coup on a abouti à cette idée. Il fallait que ce soit faisable, peu contraignant avec les jujux, facile à faire quand on est en vacances, en sorti, à la maison, les jours speed etc, bref un truc qu'on peut tenir sur une année et là j'ai eu l'idée d'immortaliser leurs portraits des doudoux.

    Donc le principe est simple, elles prennent tous les jours un portrait de doudou qu'elles ont mis en scène. Je vais donc ouvrir un album en ligne sur ce blog et ensuite à la fin du projet, je leur ferai imprimer un livre avec les 365 photos.

    Voici donc les deux premières du doudou de Maritxu et d'Auriane. Pour les autres je vous inviterais donc à feuilleter les albums en lignes doudoua et doudoum

    P1060714.JPG

    P1060715.JPG

     

     

     

     

  • Nouvel an chinois

    Jeudi dernier, J'ai imposé à ma famille un réveillon chinois pendant nos vacances à la montagne. Ceci avait deux buts: d'abord, il s'inscrivait dans notre découverte des continents, puis comme nous n'avions pas passer de bonnes fêtes de Noël, c'était une façon de conjurer le sort. Nous avons donc fait un repas chinois (merci les plats asiatiques lyophilisés parce que les épices et les sauces asiatiques ne sont pas arrivés jusqu'à ma supérette de montagne).

    Pour la déco, lampions au couleur de la Chine, petit mobile et boîtes à l'effigie des signes astrologiques chinois des invités.

    Pour les liens clic clic sur la photo.

    P1060743.JPG

    Pour les lampions

    P1060748.JPG

     Les menus ont été décorés de coloriages de masque de théâtre chinois.

    P1060749.JPG

    Enfin un petit atelier cuisine avec les jujux pour la réalisation des biscuits de la chance ratés mais bons dans lesquels on avait glissé des proverbes chinois

    P1060726.JPG

    Pour d'autres idées, vous pouvez aller sur mon tableau Asie sur Pinterest