les histoires tristes

Quand on est parent, on a, je pense toujours du mal à amener les enfants vers des sujets tristes: la maladie, le sentiment d'abandon, la mort, la différence, l'intolérance et pourtant, ils font partis de la vie et nos enfants sont souvent confrontés à ces sujets bien plus vite qu'on ne le souhaite.

  Cet album a fait son entrée dans la maison tout à fait par hasard. Maritxu a aimé la couverture et le jeu de mots sur okilélé.

P1030953.JPG

C'est l'histoire d'un enfant différent dans une famille et qui du coup pour échapper aux moqueries de ses frères et soeurs et à l'énervement de ses parents, s'évade dans ses histoires et ses rêves puis fuit la maison en quête de ce qui le rendra heureux. J'essaie de faire simple. Okilélé rencontre des personnages qui l'aide à se construire, à accepter sa différence et surtout à revenir vers ses parents. Cet album nous a permis d'aborder pleins d'émotions et de sentiments nouveaux avec les filles. 

P1030950.JPG

son ami imaginaire Martin réveil qui se fait taper dessus tous les matins

P1030952.JPG

La tristesse des parents d'Okilélé d'avoir perdu leur fils.

Commentaires

  • Claude Ponti est un auteur plein de talent et ici, les enfants sont élevés au lait de ses histoires. Il y a aussi "le doudou méchant" si tu veux poursuivre dans cette collection, et bien d'autres ...
    Douce journée

Les commentaires sont fermés.